0

Préparer son vélo au mauvais temps

préparer son vélo au mauvais temps

Vous venez d’acheter votre vélo d’occasion, pas cher, et vous souhaitez le préparer à l’hiver prochain ? Voici quelques étapes pour permettre à votre nouveau vélo d’être préparé aux rigueurs de l’hiver.

La boue, le sable et l’eau que vos roues projettent dans toutes les parties du vélo s’agrègent en effet pour former une pâte abrasive et nocive. Le sel répandu sur les routes exposées au gel constitue aussi un élément de corrosion rapide. Pour protéger votre vélo, essayez avant tout d’éviter les projections ; un nettoyage et un graissage réguliers sont également utiles. L’objectif général des opérations de protection en hiver est d’empêcher l’eau d’atteindre les parties non-exposées tout en évitant qu’elle ne lessive le lubrifiant sur les parties exposées.

Pour protéger votre vélo d’occasion des intempéries, vous devez adapter des garde-boues, fixer des éléments d’étanchéité et lubrifier les parties exposées.

Protéger les pièces exposées

Étanchéité du collier de tige de selle

Faites une marque à l’endroit où la tige de selle pénètre dans le tube de selle. Insérez la tige dans le tube jusqu’à la amrque et maintenez la chambre à air à l’aide d’un collier en plastique réglable.

Étanchéité du jeu de direction

Installez un protège-jeu de direction. Ce genre de protection est vendue dans le commerce ; vouos pouvez les poser sans toucher à aucun composant, simplement en fixant le velcro.

Installer un garde-boue

En fixant un garde-boue sur la tige de selle, vous bloquerez la plupart des projections envoyées par la roue arrière. Pour la roue avant, installez un garde-boue qui se fixe sur le cadre et reste maintenu par des colliers. Les gardes-boue complets qui se fixent sur la fourche et la patte arrière procurent une protection presque parfaite sur route, mais s’encrassent en vélo tout-terrain.

Imperméabiliser la transmission

Nettoyer  et lubrifier la chaîne

Vous devez répéter ces opérations aussi souvent qu’en été, ainsi qu’après chaque sortie sous la pluie. Appliquez d’abord l’huile à faible viscosité que vous utilisez en été, puis complétez avec  une huile à viscosité plus forte qui résistera mieux à l’humidité. Cette seconde application ne concerne que les rouleaux et l’intérieur des maillons, car cette huile plus lourde retient d’avantage la saleté.

Nettoyer et lubrifier les dérailleurs

Versez quelques gouttes d’huile sur les pivots autour desquels se déplacent les dérailleurs avant et arrière. Vous pouvez utiliser une huile à plus forte viscosité que celle que vous employez en été. Avant chaque lubrification de ce type, veillez à éliminer d’abord la vieille huile avec du dégraissant, et laissez celui-ci agir quelques minutes.

Nettoyer et lubrifier les pédales

Appliquez un lubrifiant à forte viscosité, résistant à l’humidité, sur le mécanisme de fixation des pédales automatiques, après avoir dégraissé toutes les parties mobiles. Éliminez régulièrement la vieille huile avec un dégraissant et lubrifiez à nouveau pour éviter l’accumulation des saletés qui accélère l’usure des pièces.

Maintenant, vous savez tout pour préparer votre vélo d’occasion au mauvais temps.

0

Les outils d’entretien vélo

Assurer l’entretient de son vélo d’occasion c’est se munir d’une bonne trousse à outils. Celle-ci vous permettra de réaliser les réparations courantes et de conserver un vélo en parfait état de vente et de fonctionnement. Quelques outils supplémentaires vous seront utiles pour réparer ou remplacer des pièces plus spécifiques. Quoiqu’il en soit, apprenez à respecter quelques règles de base lors de l’utilisation de ces outils.

Il faut agir en délicatesse, notamment sur les modèles légers : on travaille plus en douceur sur un vélo que sur une voiture. Les boulons et écrous doivent être serré, mais jamais à fond. Ne forcez jamais, ils se briseraient sous la pression. En cas de doutes, achetez des clés dynamométriques pour mesurer avec précision le couple de serrage des boulons et des écrous, et respectez les réglages indiqués par le fabricant. Conservez les modes d’emploi de votre vélo, des outils et des composants que vous achetez.

Équipez-vous d’un outillage de qualité. Il durera des années si vous en prenez soin. Un outil de mauvaise qualité a tendance à plier et à s’écailler, et il devient vite impossible de l’utiliser correctement. Vous risquez même d’endommager les pièces sur lesquelles vous travaillez.

L’outillage de base :

Pour bien démarre sa trousse à outils de base, il vous faut acheter en priorité deux outils multifonctions, des clés à cônes, clés Allen, des pinces universelles à bec, une pince couple-câble, une pompe, un nanomètre, démonte-cassette, fouet à chaîne et un support de vélo.

Les outils spécialisés :

L’entretien ou le remplacement de certaines pièces demandent un outillage plus sophistiqué que vous ne serez pas amené à utiliser très souvent. D’autres outils,  tels que la pince tire câble, ne sont pas essentiels mais facilitent grandement le travail.

  • Astuce de travail : Pour être à l’aise avec vos outils durant les opérations d’entretien ou de réparation, vous avez besoin d’espace. Veillez à toujours travailler dans un espace de travaille propre et bien éclairé.

outillage-vélo-basique

0

Nettoyer son vélo

nettoyage-123-velo

Bien vendre son vélo, c’est en prendre soin avec minutie avec un nettoyage impécable.

Certains composants de votre vélo sont plus fragiles et assujettis aux intempéries. La poussière et la saleté se collent sur le lubrifiant qui recouvre certaines pièces et ont une action abrasive. Le nettoyage de votre vélo et de ses composants va vous permettre d’inspecter toutes les pièces et les composants qui pourraient être endommagés. Ainsi en enlevant les roues, vous pourrez examiner les parties du cadre qui jusque là furent invisible. Le nettoyage est un processus simple. Il faut tout d’abord retirer le lubrifiant en appliquant un dégraissant, éliminer la saleté à l’eau savonneuse et pour finir rincer, sécher et lubrifier les parties mobiles exposées.

Pour mener à bien cette entreprise de nettoyage, vous devez vous munir d’un seau en plastique, d’une éponge, d’un dégraissant, d’un chiffon, de brosses à poils durs et d’une brosse à roue libre.

Etape n°1 :Déposez les roues et installez le cadre sur un support ou suspendez-le par la selle.

  • Installez un repose-chaîne dans la patte arrière pour maintenir la tension de la chaîne malgré l’absence de la roue arrière. La chaîne peut ainsi tourner librement et être nettoyée en profondeur.
  • Pour retirer la saleté et le cambouis, appliquez un dégraissant sur le pédalier, les dérailleurs avant et arrière et chaque maillon de la chaîne.

Etape n°2 : Utilisez une brosse à roue libre pour désincruster les saletés et les dépôts accumulés entre les pignons.

Etape n°3 : Passez une brosse à poils durs sur la cassette pour faire pénétrer le dégraissant dans les interstices entre les pignons. Laissez agir le dégraissant quelques minutes, puis éliminez-le à l’eau savonneuse.

Etape n°4 : Nettoyez le reste de la roue, y compris le pneu, avec une grosse brosse à manche et de l’eau savonneuse.

  • faites pénétrer les poils de la brosse entre les têtes des rayons et autour du moyeu. Rincez à l’eau claire et essuyez avec un chiffon.

Etape n°5 : Vaporisez les plateaux, le pédalier et le dérailleur avant avec un dégraissant et des des traces de saleté persistent .

  • Plongez une éponge dans l’eau savonneuse chaude en enroulez-la autour de la chaîne. Faites tourner les pédales pour que la chaîne glisse contre l’éponge.
  • avec la même éponge, lavez le dérailleur arrière, puis le dérailleur avant et les plateaux.

Etape n°6 : Savonnez généreusement le reste du vélo avec une autre éponge. Nettoyez toujours de haut en bas.

  • Pour les pièces les plus difficiles à atteindre, utilisez un jeu de brosses à poils durs de tailles différentes ou un goupillon à manche flexible.
  • Rincez à l’eau claire et essuyez avec un chiffon propre.
  • Utilisez une éponge pour faire pénétrer l’eau savonneuse dans les parties difficiles à atteindre, entre les bras de freins et les patins par exemple.
  • Remontez les roues et graissez légèrement la chaîne et les parties mobiles des dérailleurs avant et arrière avec un lubrifiant à faible viscosité.

Voilà, vous avez tous les bons conseils pour rendre à votre vélo sa première jeunesse, un vélo propre, c’est un vélo en bonne santé et un vélo facile à vendre.