Recyclage carbone et recyclage vélos

Par Astrid DAGUISÉ-BAHEUX, le 26 avril 2018 à 16 h 14

recyclage

Recyclage carbone : des milliers de vélos en fibre de carbone finissent à la déchetterie chaque année, certaines entreprises surfent sur la vague du recyclage, d’autres se sentent réellement investies d’une mission. Certaines innovent et investissent dans la recherche et d’autres se basent sur les connaissances existantes. Dans tous les cas que ce soit pour des raisons d’écologistes convaincus ou pour dégager du profit, ces entreprises nous rendent un réel service, ce qui n’est plus une option, mais vital.

Mais c’est quoi le carbone en clair ?

Le carbone est l’élément le plus léger de son groupe (gp14). Cela ne vous éclaire pas ? Retenez simplement que ce matériau est extrêmement léger, ce qui fait de lui un ingrédient essentiel dans beaucoup de domaines de fabrication, que ce soit l’aéronautique, l’automobile, le sport et bien d’autres…

L’élément carbone est présent différents milieux inorganiques ( sous forme de dioxyde de carbone par exemple), et dans une importante diversité de constituants organiques et de polymères. C’est l’élément primaire de toutes existence répertoriée et connue aujourd’hui.

Le carbone se situe à la quatrième place du constituant plus abondant dans l’univers et sur terre, le 15e . Il est présent sur Terre à l’état de corps simple (charbon et diamants), de CO2 (« gaz carbonique »  est l’abréviation de Dioxyde de Carbone) et de composés organiques qui incorporent d’un à plusieurs atomes métalliques dans leur structure (biomasse, pétrole et gaz naturel).

Et la fibre de carbone dans tout ça ?

Fibre extrêmement fine, d’environ cinq à dix micromètres de diamètre, principalement composée d’atomes de carbone. Ces derniers sont réunis dans de minuscules cristaux alignés de façon plus ou moins parallèle et longeant l’axe fibreux. L’alignement des cristaux rend la fibre très robuste par rapport à sa taille. Quelques milliers de fibres sont ainsi enroulées entre elles pour créer un fil, qui peut par la suite être utilisé en tant que tel ou tissé.

Ce matériau se distingue par une compacité minime (allant de 1,7 à 1,9 de densité). Pour autant ce matériau répond par une excellente élasticité aux tractions/compressions. Mais ce n’est pas tout, c’est également un parfait conducteur électrique et thermique, sa résistance en température qui démontre sa résistance à divers genres d’agressions chimiques, liquides et/ou gazeuses (hormis l’oxydation). Sa principale utilisation est de servir de renfort dans les matériaux composites, ce qui permet aux créations intégrant la fibre d’offrir d’excellentes caractéristiques mécaniques avec un allègement considérable par rapport aux productions métalliques traditionnelles.

Quels sont les différents acteurs concernés par la consommation de carbone et l’émission de déchet de carbone ?

CO2-recyclage

Nous sommes tentés de répondre : tous, sous une forme ou une autre… Le CO2 étant certainement la forme la plus répandue en matière de pollution. Par exemple, des scientifiques se sont penchés sérieusement sur la question concernant les bovins. Et ils estiment qu’une vache, en France, émet en moyenne 125 kg d’équivalent CO2 chaque année. L’équivalent d’un trajet de 400 km en voiture, ce qui de prime abord peut sembler assez peu. Sauf quand on sait qu’il y a environ 8 millions de vaches adultes en France. Et là, il nous semble pouvoir dire sans douter, que d’une façon ou d’une autre nous sommes liés à cette pollution, que ce soit par le biais de la consommation du lait, du beurre, du fromage et de la viande… Bref, le carbone est omniprésent… Que ce soit dans notre alimentation ou dans d’autres domaines tels que la pratique du vélo. Et tout ce qui peut être recyclé doit l’être, cela fait partie de nos enjeux environnementaux.

Quels sont ceux qui tentent d’inverser la tendance ?

De nos jours, de plus en plus de personnes, d’organismes, d’administrations s’interrogent sur une façon écologique de traiter les déchets… Et concernant la question du recyclage du carbone, les progrès et les recherchent ne cessent d’avancer.

– Une équipe de l’État de Washington a mis au point un procédé pour recycler le carbone. Ils utilisent des catalyseurs acides dans une solution d’éthanol à une température « relativement basse » pour casser les liens atomiques entre le carbone et l’azote au sein des résines durcissantes à la chaleur . Seules résines et fibres de carbone sont épargnées et permettent une réutilisation.

fibre-de-carbone-recyclage

– Ils se sont penchés sur cette question à l’Université du Colorado. En effet, des chercheurs ont annoncé avoir conceptualisé un matériau hétérogène principalement constitué de polyimide et intégralement recyclable. De plus L’université du Colorado nous indique que le coût de fabrication et le recyclage seraient moins chers qu’avec les méthodes connues et pratiquées actuellement et cerise sur le gâteau, leur méthode serait, en comparaison du savoir faire actuel, plus rapide… – 60 secondes pour la fabrication et le bain intrinsèque (en solution organique à température environnementale stable pour le recyclage).

Une nouvelle entreprise innovante, baptisée Mallinda, fondée par une branche de l’équipe de chercheurs est formée par cette même équipe pour la commercialisation de leur découverte révolutionnaire, et bien sûr ils ont immédiatement déposé la demande de brevet de leur découverte.

– La marque allemande Canyon fait partie des sociétés, pour qui, le recyclage correspond à un véritable engagement vert.

Pour eux, la question du carbone dans le vélo est devenue essentielle. En effet, de nombreuses marques développent ses cadres de vélos en carbone. Que ce soit pour les adeptes de cross country ou dans le monde de la DH, l’usage croissant de carbone les a amené à chercher une solution pour retraiter ces cadres. Les anciens cadres en aluminium, titane, ou chromo, se recyclaient simplement et les nouveaux cadres de carbone demandent beaucoup plus de précautions et de moyens. Autrement dit, la mission se complique.

recycling-carbon-recyclage

Recycling Carbon un acteur à prendre au sérieux, dans cette croisade du recyclage, tant pour son investissement dans la cause que pour ses ambitions.

En effectuant le recyclage de la fibre de carbone, cette association représente une également une solution pour la réutilisation de ce matériau de plus en plus utilisé.

Dans le cadre de l’application de la loi de 1901 relative à la liberté d’association, Recycling Carbon travaille en tant qu’association, pour proposer un schéma de recyclage du carbone fondé sur un modèle économique social. Selon les membres de l’association, il n’existe pas encore de schéma de valorisation de ce matériau en fin de vie. Donc ils ont décidé d’agir. Ils ont œuvré dans un premier temps dans le milieu sportif en récupérant des vélos en fibre de carbone pour les réparer, les réhabiliter et pourquoi pas les remettre sur le marché plus tard. Et Sports Carbone intervient en tant que coéquipier et 1er point de collecte de Recycling Carbon. Avec ce partenariat, le recyclage du carbone se voit enfin attribuer une solution pour réparer des vélos carbone pour les particuliers et professionnels.

Et puisque que leur démarche est couronnée de succès, ils ambitionnent actuellement d’étendre leur champ d’action au domaine industriel grâce à la vapo-thermolyse, aux réseaux sociaux et à leur présence à de nombreux événements comme par exemple le salon World Efficiency, porte de Versailles à Paris qui s’est tenu pendant 3 jours en décembre 2017. L’association compte sur une progression exponentielle pour renforcer ses objectifs environnementaux.

(vapo-thermolyse : procédé de dissociation des fibres de carbone et des résines qui permet d’obtenir des fibres de carbone isolées et réutilisables)

Si pour certains, le recyclage des cadres de carbone dans le monde du cycle peut paraître dérisoire à l’échelle de la pollution mondiale et d’autres produits polluants plus nuisibles, nous rétorquerons par le célèbre adage : ce sont les petites rivières, qui font les grands fleuves… Et si tout le monde pense ainsi, personne ne fait rien… Ce sont ce genre d’initiatives précitées qui permettent de changer de très mauvaises habitudes dues à des décennies d’insouciance…

planète-verte-recyclage

En résumé que ce soit un géant comme la marque allemande, ou un simple citoyen, ce qu’il faut voir, c’est que tous vont de le même sens… C’est une question de bon sens…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *