Régler les chaînes à 10 et 11 vitesses

Les chaînes à 10 vitesses équipent désormais les VTT et les chaînes à 11 vitesses les vélos de route.

La facilité de leur réglage dépend pour une part de leur marque. Voici les conseils pour les différents modèles.

Bon à savoir :

Durée : 30 minutes

Coût : 20 € pour une chaîne neuve

Outillage : dérive-chaîne. Pour les Shimano, il faut un TL-CN27 et pour les Campagnolo, un UT-CN200

Difficulté : 3 / 5

La plupart des vélos de route de bonne qualité proposent aujourd’hui des transmissions à 11 vitesses. La majorité des fabricants de chaînes offrent des produits compatibles avec les systèmes SRAM, Shimano et Campagnolo. Les transmissions à 10 vitesses sont désormais la norme pour les VTT.

Avant de commencer

• Lisez les instructions du fabricant et suivez-les scrupuleusement.

• Vérifiez l’usure de la chaîne à l’aide d’un contrôleur d’usure. Lorsque vous remplacerez la chaîne, vous aurez parfois à remplacer également la cassette. Vérifiez les plateaux par la même occasion. Ceux-ci ont en général une durée de vie largement supérieur à celle de la cassette.

• Il est impératif que la chaîne soit de la bonne longueur. Une chaîne trop courte peut endommager le dérailleur et même le cadre. Une chaîne trop longue interdit le bon passage des vitesses. Si la longueur de la chaîne que vous décidez de changer est correcte, utilisez-la comme modèle pour déterminer la longueur de la nouvelle chaîne.

• Vous pouvez monter une chaîne Shimano 9 vitesses sur un système Campagnolo 10 vitesses, pas sur un Campagnolo 11 vitesses. Vous aurez besoin d’un axe Shimano spécial pour la refermer mais un dérive-chaîne standard suffit pour la raccourcir.

• La chaîne s’use plus rapidement que la cassette. Aussi, afin d’optimiser la durée de vie de ces éléments, procurez-vous trois chaîne neuves lorsque vous remplacez la cassette. Après 800 km; remplacez la première chaîne par la seconde, puis, après les 800 km suivants, la seconde par la troisième. Après encore 800 km, reposez la première chaîne. Et ainsi de suite. Si la cassette est en alu, réduisez les espacements des changements de chaîne à 400 km. De cette façon, vous prolongerez la vie de ces éléments.

• Graissez récemment votre chaîne, surtout après une sortie sous la pluie. Enlevez l’excès de graisse avec un chiffon.

1 Longueur de la chaîne

La méthode Shimano est intéressante. Positionnez les dérailleurs sur le plus petit pignon et la plus grande couronne. Faites passer la chaîne, maillon intérieur en premier autour de la plus grande couronne, autour du plus petit pignon et autour des galets du dérailleur. Rapprochez l’autre extrémité de la chaîne (maillon extérieur, parfois avec son axe) et tendez-la de sorte que la cage du dérailleur soit verticale. Repérez le maillot extérieur le plus proche. C’est la que bous devrez couper la nouvelle chaîne. Cette méthode est très proche de celle que préconise Campagnolo. SRAM propose de faire passer la chaîne autour du plus grand pignon et de la plus grande couronne puis de la coupe à un maillon de plus que sa plus courte longueur possible.

2 Raccourcir une chaîne

Cette méthode s’applique à toutes les chaînes. Cependant, vous aurez besoin d’un dérive-chaîne Shimano TI si vous possédez une chaîne de ce modèle. Positionnez le dérive-chaîne de façons à ce que la chaîne repose sur la gorge la plus éloignée de sa manivelle. Tout en maintenant la chaîne, positionnez la pointe de la tige filetée de l’outil contre le rivet de l’axe du maillon et tournez la manivelle jusqu’à ce que l’axe sorte complètement du maillon. Avec certaines chaines spéciales, vous devrez laisser en place un maillon intérieur à chacune de leurs extrémités. Pour les chaînes Shimano fermées par un axe spécial, vous devrez conserver un maillon extérieur et un maillon intérieur à chacune de leurs extrémités.

3 Refermer une SHIMANO

Shimano préconise que la chaîne soit refermée en faisant passer l’axe à travers le maillot extérieur avant, dans le sens de la rotation de la chaîne. Introduisez l’extrémité pointue de l’axe Shimano à travers les maillons extérieurs et intérieurs des deux extrémités de la chaîne. Placez l’assemblage dans le dérive-chaîne spécial Shimano. Serrez la pointe du dérive-chaîne sur l’extrémité de l’axe et faites-le passer à travers le rouleau jusqu’à ce que la section la plus épaisse de l’axe dépasse d’une égale valeur de chaque côté de la chaine. Coupez les parties du guide qui dépassent de la chaîne avec une pince coupante. Vérifiez que la position de l’axe est bien symétrique et que l’articulation du maillon est libre. Sinon, imprimez doucement des pressions latérales sur l’articulation jusqu’a ce qu’elle soit entièrement libre.

4 Refermer une SRAM

Vous devez couper la chaîne de sorte qu’un maillon intérieur se trouve à chacune de ses extrémités. Positionnez la chaîne afin que ces extrémités soient sur le brin inférieur. Positionnez les deux moitiés d’une attache rapide Power Lock 10 vitesses sur chaque extrémité de la chaîne puis tirez sur la chaîne jusqu’à ce que vous sentiez une résistance. Positionnez maintenant la chaîne de sorte que le Power Lock se trouve sur le brin supérieur. En tenant bien le vélo, appuyez fortement sur une pédale jusqu’à ce que vous entendiez l’attache rapide se verrouiller. Selon SRAM, les Power Lock sont à usage unique, les tolérances de fabrication étant particulièrement sévères pour les transmissions 10 vitesses.

5 Ouvrir et refermer une KMC

Travailler sur une KMC est un peu différent. Lorsque vous coupez la chaîne, les extrémités doivent être composées de deux maillons intérieurs. positionnez les deux parties de l’attache rapide KMC sur les extrémités de la chaîne. Pressez les deux moitiés de l’attache rapide et verrouillez-les en tirant sur chaque extrémité de la chaîne. Pour ouvrir la chaîne, appuyez sur chacune des plaques de l’attache rapide tout en rapprochant chaque extrémité de la chaîne. L’attache rapide KMC est l’une des plus faciles à poser  et peut être réutilisée.

6 Ouvrir et refermer une WIPPERMANN

Coupez la chaîne de façon à laisser un maillon intérieur à chaque extrémité. Passez l’axe d’une moitié de l’attache rapide Connex dans l’un des maillons extérieurs, puis l’axe de l’autre moitié de l’attache rapide dans l’autre maillon extérieur de la chaîne. Faites pivoter chaque moitié de l’attache rapide de 90° et poussez chacune des moitiés l’une contre l’autre. Positionnez l’ensemble dans l’axe de la chaine et tirez fermement sur chacune des extrémités de celle-ci. Pour ouvrir la chaîne, positionnez l’attache rapide perpendiculairement au reste de la chaîne. Rapprochez les deux brins de la chaîne et séparez délicatement les deux parties de l’attache rapide. C’est très facile et vous pouvez sans problèmes réutiliser l’attache rapide.

7 Ouvrir et refermer une TAYA

Coupez la chaîne de façon à laisser un maillon intérieur à chaque extrémité. Reliez les deux maillons intérieurs avec la moitié de l’attache Sigma qui porte les axes. Positionnez l’autre moitié de l’attache sur l’extrémité de l’un des axes, puis faites tourner cette moitié jusqu’à ce qu’elle soit positionnée au-dessus du deuxième axe. Tordez doucement la chaîne à l’aide de vos pouces jusqu’à ce que l’attache rapide soit en place. Si vous rencontrez des difficultés, vous pouvez vous servir d’une pince. Vérifiez que la plaque est bien positionnée sur les axes de la première plaque. Les deux plaques doivent être parfaitement parallèles. Pour ouvrir la chaîne, la plaque sans les axes en face de vous, prenez la chaîne avec vos mains posées à quatre ou cinq maillons de l’attache rapide. Puis, avec vos pouces, exercez une pression latérale sur la chaîne. L’attache rapide s’ouvrira. Elle est à usage unique. Elle est moins facile à utiliser que les attaches rapides KMC ou WIPPERMANN.

Cervicales et vélo, douleurs ou détente ?

Cervicales douloureuses ? Beaucoup de cyclistes souffrent durant leur périples. Nous allons voir les différents aspects de ce mal et  indiquer comment le soulager au mieux.

 

Cervicales-faceI) À quoi cette douleur correspond sur le plan médical

Cervicales et rachis cervical :

♦ Le rachis (colonne vertébrale) : squelette axial, mobile du corps, est constitué de bas en haut par le coccyx, le sacrum, les lombaires, les dorsales, les cervicales, et le rachis.

♦ Il s’agit du canal central (rachidien) qui renferme la moelle épinière. Ce précieux ensemble qui dirige les actions de déplacement du corps, parcourt  les artères vertébrales et approvisionne la partie postérieure du cerveau en sang artériel.

♦ Il est courbé en avant et les deux premières vertèbres, Atlas (c1) et Axis (c2), sont spécialisées dans le contrôle de la tête (mouvements et port). Cette précieuse mécanique garantit un port de la tête allant de 3 à 4 kg, dont le cerveau monopolise 1,5 kg.

♦ Cette architecture vertébrale, du fait des pressions qui s’exercent sur elle, va se fragiliser tout au long de notre vie et en fonction des efforts qui lui seront imposés.

Les cervicales, des affections de tous types : Cervicalgie, torticolis, névralgie, pathologie inflammatoire, pathologie tumorale, pathologie infectieuse, et ainsi de suite…

♦ La plupart de temps, ce sont les symptômes qui sont traités et non l’origine du mal. Ce mal se trouve parfois amplifié par un événement du passé dont nous n’avons pas forcément le souvenir. Il est donc compliqué de régler ce genre problème de façon efficace. Traiter les douleurs au moyen d’anti-inflammatoires, antalgiques, décontracturants musculaires c’est bien, mais sans s’aider de séances de massages très doux destinés à assouplir les fibres musculaires et à mobiliser les articulations ce sera moins efficace.

Petit rappel, il est vital d’avoir fait faire au minimum un bilan de l’état de votre dos et de vos cervicales avant une manipulation. Normalement un bon thérapeute ne réalisera aucun geste de manipulation sans que vous l’ailliez réalisé et que vous puissiez lui présenter. Ces examens confirmeront vos symptômes et son diagnostique. Nous vous conseillons de compléter votre un bilan radiographique par un scanner et/ou un IRM.

 

II) Mieux vaut prévenir que guérir Cervicales dos

Quelques conseils sont toujours bons à prendre :

Le casque peut accentuer le phénomène, car comme nous l’avons indiqué plus haut notre merveilleuse mécanique est prévu pour un poids compris entre 3 et 4 kilos en moyenne. Donc il faut surveiller le poids de votre casque… à savoir 300 grammes maximum (hors casques spéciaux pour exercice spéciale). Et son ergonomie, par exemple si un casque vous descend trop sur les yeux, il vous contraindra à relever plus la tête pour voir la route… Il doit être adapté à votre tour de tête et ne pas bouger une fois attaché. Emprunter le casque d’un voisin/ami, n’est pas forcément à votre avantage. N’hésitez pas à investir dans un bon casque et à vous faire conseiller par un spécialiste en lui précisant la régularité de vos sorties, vos douleurs récurrentes (s’il y en a) et le vélo que vous utiliser et les sorties (type de route, nombre de kilomètres).

♦ Vous pouvez réaliser des mouvements doux et très lents de la tête. Dans l’idéal, en position assise, dos droit, inclinez la tête de haut en bas et de bas en haut, puis réalisez des rotations dans les deux sens. C’est la lenteur des mouvements qui génère un vrai soulagement, donc prenez vôtre temps.

Le port d’un collier de maintien cervical ou d’un foulard apportera de la chaleur , cela peut être bénéfique, mais attention à ne pas trop garder longtemps ces soutiens car ils peuvent rendre le mécanisme de port de tête feignant… Cette solution est temporaire.

♦ la position des mains sur le guidon ainsi que le besoin de lever la tête pour regarder devant vont être à l’origine de beaucoup de douleurs musculaires assez diffuses. Ces dernières équivaudront à une sensation de rigidité douloureuse localisée sur les cervicales, mais aussi les épaules et le dos. Ces sensations de douleur pourront générer des fourmillements ou des engourdissements d’un ou plusieurs doigts de la main.

Dans la pratique du vélo un guidon « plat » peut réduire ou supprimer les douleurs et la gêne éprouvée selon le niveau de gravité. Il faut également vérifier qu’il ne soit pas trop bas, mal centré , trop large ou trop étroit.. Au pire si vous ne pouvez pas régler votre guidon (peut-être déjà réglé au maximum ou vélo de mauvaise taille), posez vos mains sur le haut du guidon pour monter les côtes afin d’avoir la tête dans le prolongement de votre colonne.

La selle ne doit pas être trop haute, c’est parfois l’origine des douleurs cervicales. Les personnes souffrant du dos, se redressent le buste d’instinct, ce qui, pour des questions de souplesse, est très mauvais. dans l’idéal le corps (buste) devrait être incliné à un angle de 30 à 35° par rapport au sol.

♦ Plus généralement, réalisez des étirements de toute la colonne vertébrale, debout contre un mur en rentrant le menton et en étirant tout l’axe rachidien ou couché. Si vous en avez le temps, vous pouvez réaliser des mouvements respiratoires et quelques abdominaux pour les plus courageux.

 

En conclusion :

♦ La position est donc non dissociable de la pratique du vélo pour éviter la souffrance et l’expérience due à votre ressenti vous guidera plus que toutes les théories possibles. Par exemple, comme il n’est pas possible de gagner sur tous les fronts, vous ne pourrez pas privilégier vos cervicales sans ricochets sur vos lombaires et inversement. Il faut trouver le bon équilibre, et conserver à l’esprit qu’il est propre à chacun.

Ensuite, faites confiance à votre bon sens, n’écoutez pas tout ce qui est dit, vérifiez toujours vos soupçons de pathologie auprès d’un spécialiste faisant référence dans le domaine.

Avant vos sorties et vérifiez votre matériel, ne négligez pas les échauffements pendant surveillez votre position et après, pensez aux  étirements.

 

Réparation de votre câble de dérailleur, mode d’emploi

RÉPARATION AVEC LE MONTAGE D’UN CÂBLE NEUF POUR PASSER LES VITESSES EN SOUPLESSE ?

RÉPARATION ÉTAPE 1 DÉTACHER L’ANCIEN CÂBLE …

Réparation-réglage-remplacement-de-ancien-câble-étape-1

Réparation et réglage étape par étape : commencez par ôter le vieux câble en dévissant la vis de serrage sur le dérailleur arrière (Allen 5 mm ou écrou de 10 mm) et coupez-le sur une section droite et accessible. Tirez ensuite le câble hors de sa gaine, que vous enlèverez à son tour. Elle est en général divisée en deux ou trois sections. Parfois, les embouts se coincent dans les guides.

Il peut arriver que les embouts se coincent dans les guides, si cela arrive, poussez-les par l’arrière (la face fendue) avec un petit tournevis plat. Ne jetez pas les vielles gaines, elles serviront à couper les nouvelles à la bonne longueur.

 

… ET L’ENLEVER

Réparation-réglage-remplacement-de-ancien-câble-étape-2

Ôtez le cache du câble. La plupart présentent un cache de vis en plastique sous le levier (il est petit, ne le perdez pas). D’anciens modèles ont à cet endroit un cache qui tient par deux petites vis. Poussez l’extrémité du câble hors de son logement dans le levier (il sera peut-être nécessaire de le tordre pour le libérer). Extrayez-le du levier.

 

LUBRIFIER ET REMETTRE EN PLACE LES VIS DE RÉGLAGE

Tournez jusqu’en bout de course les vis d’ajustement sur les dérailleurs et les leviers dans le sens des aiguilles d’une montre, puis dévissez-les d’un demi-tour. Ça leur évitera de se gripper tout en donnant de la marge pour un futur réglage. Appliquez un lubrifiant avec un pulvérisateur sur ces vis de réglage pour évacuer la saleté. La  pulvérisation du lubrifiant se fait depuis l’intérieur vers l’extérieur  pour éviter d’introduire de la poussière ou de la boue.

 

ENFILER LE NOUVEAU CÂBLE

Passez le nouveau câble dans le levier de vitesse sans l’effilocher sur l’arrière de la vis de tension. L’introduction est plus facile si on tourne doucement le câble. Ensuite, logez le câble dans son berceau de fixation en le tirant fermement. Coupez la nouvelle gaine à la bonne longueur en prenant l’ancienne comme modèle. Faites juste attention à laisser assez de mou pour ne pas limiter les mouvements du guidon (on doit pouvoir le tourner à fond. En coupant une gaine, faites attention à ne pas  l’écraser, sinon rouvrez-là à l’aide d’un tournevis).

 

LIEN AVEC LE DÉRAILLEUR ARRIÈRE

La section de gaine qui va de la base arrière au dérailleur arrière droit avoir à peu près 300 mm de longueur, pour qu’elle dessine une courbe assez ample. Ça évitera à la gaine de se fendre sous l’effet des contraintes. Si vous avez un guide de câble à rouleaux, enlevez-le. Il pourrait être à l’origine de problèmes.

 

RÉPARATION POUR PASSER LE CÂBLE DANS LA GAINE

Avec un tournevis plat, ménagez une ouverture, si nécessaire, à l’extrémité des gaines, pour y placer les nouveaux embouts. Plongez les extrémités du câble dans la graisse avant de le faire passer dans les sections de gaine. Le graissage du câble facilitera l’opération et prolongera la vie de l’assemblage. Certains câbles hauts de gamme, comme Gore-tex ou Clarks sont déjà lubrifiés.

 

MONTER LES GAINES SUR LE CADRE

Enfilez les sections de câble dans les butées sur le cadre. Si vous devez poser une deuxième section autour de la jonction entre le tube horizontal et le tube de selle ou autour du pédalier, assurez-vous de laisser à la suspension arrière assez de marge de débattement.

 

RÉGLER LA LIMITE HAUTE

Réparation-régler-la-limite-haute

Passez le plus grand rapport sur la cassette pour détendre complètement le câble. Si le dérailleur arrière est du modèle courant et non pas du type Low Normal, la chaîne devrait être sur le petit pignon.

Vous devez aussi contrôler la tension de la vis marquée H pour que la chaîne ne tombe pas sur l’axe de la roue. Essayez le passage des vitesses en tournant les manivelles à la main.

 

9 SERRER LE CÂBLE SUR LE DÉRAILLEUR

Passez le câble à travers le tendeur, qui est situé sur le dérailleur arrière, et assurez-vous que toutes les sections de  gaines sont bien ajustées dans leurs butées et leurs guides pour que cette réparation soit efficace. Serrez bien avec la vis avec une clé Allen de 5 mm ou un écrou de 10 mm. Regardez si le câble est bien maintenu dans la petite rainure sur le corps du dérailleur.

 

PRÉTENDRE LE CÂBLE

Cherchez la plus grande section à nu et tirez-la à deux reprises, en l’éloignant du cadre. Pour votre sécurité pensez toujours à protéger vos mains avec des gant lorsque vous manipuler un câble en acier sans gaine.

 

RÉGLER LA LIMITE INFÉRIEURE

Passez le plus petit rapport sur la cassette (le plus grand pignon) et réglez la vis de limitation marquée L sur le dérailler arrière. Elle doit empêcher la chaîne d’aller au-delà du grand pignon et de tomber sur les rayons. Vérifiez l’efficacité de la réparation et du réglage en poussant la chaîne à la main. Parfois, le levier empêche les changements au-delà des pignons, mais il est important que le dérailleur ait aussi cette sécurité. si vous peinez, vous pouvez également consulter l’article suivant : Régler votre dérailleur, quelques conseils pour y arriver

 

RÉGLER LA TENSION DU CÂBLE

Pour optimiser votre réparation régler aussi de la tension du câble. Passez la chaîne sur le plus petit pignon, puis montez les vitesses une à une. Si le changement hésite un peu, ajoutez un peu de tension, en tournant d’un quart de tour dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Essayez de nouveau, si la chaîne passe deux pignons à la fois, réduisez la tension en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre.

 

RÉGLAGES FINS

Passez sur le deuxième plus petit pignon et tendez la vis de réglage dans le sens des aiguilles d’une montre jusqu’à ce que le bruit de la chaîne indique un passage imminent sur le pignon supérieur. Desserrez alors la vis d’un demi-tour. Le changement de vitesse devrait maintenant être indexé. Tous les pignons devraient passer parfaitement. Les réglages fins peuvent être faits sur la vis de tension du dérailleur. À présent, placez le cache sur l’extrémité du câble, pour l’empêcher de s’effilocher.

 

A savoir :

  • Temps  de réparation : 1 heure
  • Coût  de réparation : de 5 € pour un câble simple en acier à 85 € pour un jeu complet de câbles étanches
  • Outils de réparation : Petit tournevis Phillips, Petit tournevis plat, Clé Allen 5 mm, Clé à l’œil, Coupe-câble de qualité et du WD40 ou lubrifiant similaire
  • Difficulté de réparation : 3/5

 

Régler votre dérailleur, quelques conseils pour y arriver

Régler son dérailleur en finesse…

Changer les vitesses, oui !  Mais tout en délicatesse… Nos professionnels vous conseillent.

Une chaîne mal réglée, qui a du mal à passer d’un pignon à l’autre, ou qui le fait sans contrôle, peut contrarier une escapade. Restons zen, la plus part du temps, il suffit de régler votre dérailleur et il y a un moyen facile, rapide et efficace d’y parvenir. Voici quelques conseils : quand vous avez du mal à passer les vitesses, cela signifie que c’est certainement le moment de revoir la répartition des pignons. Plus concrètement, la relation entre un cran passé sur le levier de vitesses et l’écart du déplacement mécanique horizontal du dérailleur. Avec le bon ajustement, passer d’une couronne à l’autre se fait en harmonie, sans le moindre problème. Ne sachant pas quel type de vélo vous utilisez, nous vous proposons 3 façons de procéder, jumelées aux systèmes les plus répandus : Shimano, SRAM et Campagnolo.

Régler-conseils-Gros-plan-sur-dérailleur-arrière

Un petit rappel avant d’aller plus loin dans nos explications : une faute récurrente, toucher aux vis de butées supérieurs et inférieurs. Il ne faut les modifier qu’à condition de changer la cassette, le pédalier ou le dérailleur arrière. Ces limites permettent à la chaîne de rester sur les pignons.

Ceci étant dit, vous pouvez débuter par vérifier si vos dérailleurs, vos câbles et votre chaîne sont en bon état. Si ce n’est pas le cas, ne vous donnez pas la peine de procéder à quelque réglage que ce soit, vous perdriez votre temps.

Ces vérifications d’usage effectuées, vous pouvez passer à la première phase. Le nettoyage…

Il vous permettra de mieux voir si une pièce de l’ensemble est en fin de vie et serait bonne à renouveler. Ensuite en second phase vérifiez que le pédalier ne présente pas de jeu, ce qui pourrait expliquer le dérèglement du passage des vitesses. Si vous avez un modèle de pédalier conique (plus ancien) examinez le serrage des manivelles sur l’axe et testez les, il doit être optimum. Sur ce dispositif plus ancien, les vis nécessitent un serrage à 26Nm avec une clé dynamométrique. Sinon, autre solution, vous pouvez obtenir un excellent résultat avec une douille hexagonale de 14mm et une clé Allen au diamètre adapté.

Une dernière précision, si la vis de réglage de tension du dérailleur est déjà desserrée jusqu’à mi longueur, réglez la vis qui est sur le tube oblique.

3 façons de régler système selon votre équipement

Shimano

En partant d’un pignon plus petit pour aller sur un plus grand, si le changement est lent ou que vous ne constatez aucun changement de vitesse, trouvez la vis de tension du câble en haut du tube oblique et dévissez la (ou bien celle du dérailleur arrière si nécessaire). Dévissez (toujours dans le sens inverse des aiguilles d’une montre) d’un huitième de tour à la fois. Réalisez ce dévissage jusqu’à ce que la chaîne passe sans bruit de frottement, sans bloquer et sans forcer.

D’un grand pignon à un plus petit, c’est donc dans le sens inverse, cela paraît évident, mais cela signifie que vous devez visser la vis du dérailleur (donc dans le sens des aiguilles d’une montre cette fois-ci). Le câble semblera se raccourcir, et le dérailleur va légèrement se décaler vers les petits pignons. Vissez d’autant de huitièmes de tour qu’il vous paraîtra nécessaire de le faire.

Pour le dérailleur avant, votre chaîne doit être sur le petit plateau. Poussez à fond le levier de vitesse gauche vers l’intérieur. Vérifiez si le changement de plateau en partant du petit vers un plus grand s’effectue correctement, sans heurt. si ce n’est pas le cas, vous pouvez desserrer la vis de tension (dans le sens inverse des aiguilles d’une montre). Desserrez jusqu’à ce que vous constatiez l’action plus précise et moins abrupt du dérailleur. Bien sûr, avec un peu plus de câble, le dérailleur sera légèrement décalé vers le grand plateau.

Régler-SHIMANO-ultegra-FD-6600

SRAM

Le dérailleur SRAM peut passer 3 pignons à la fois mais n’a recours qu’à un seul levier de vitesse pour monter ou descendre ces pignons. Si vous constatez une lenteur de votre chaîne à passer d’un pignon à un plus grand, un bon conseil : dévissez la vis de réglage en alu placée à l’arrière du dérailleur (sens inverse des aiguilles d’une montre). Procédez au dévissage, en premier un quart de tour puis des huitièmes de tour, jusqu’à ce que la chaîne du vélo ait une circulation fluide.

Régler-SRAM-Dérailleur-arrière-10-vitesses

 

 

D’un grand pignon à un plus petit, c’est exactement les mêmes conseils d’intervention  que pour le Shimano.

 

 

Pour le changement de plateau, sur le système SRAM, le levier de vitesse droit comme le gauche agissent sur le changement de plateau. Si la chaîne n’est pas assez rapide à changer du petit au grand plateau, tournez une des vis de réglage dans le sens inverse des aiguilles d’une montre (toujours un huitième de tours à la fois), jusqu’à ce que le passage devienne fluide.

Campagnolo

Lent à monter : Réglez le tendeur de câble situé au sommet du tube oblique ou sur le dérailleur. Desserrez (sens inverse des aiguilles d’une montre) Huitième de tour par huitième, le câble s’allonge, les vis arrières n’étant pas crantées, vous pouvez les régler de façon plus précise. Le ressort permet de conserver le réglage malgré les vibrations.

Descente difficile : Mauvaise ou déréglée par le réglage de la monté… Notre conseil : serrez la vis dans le sans des aiguilles d’une montre, le serrage s’effectue encore une fois par étape, jusqu’à ce que vous entendiez un claquement au changement de pignon. Si vous constatez que vous pouvez opérer le réglage uniquement dans un sens, c’est peut-être parce que les câbles sont à changer.

Pour le dérailleur avant : si la chaîne est trop lente à aller sur le grand plateau, ou en cas d’un triple plateau, si elle passe directement sur celui qui est situé juste au dessus au lieu du troisième, desserrez le barillet de réglage, (toujours en haut du tube oblique). Dès la fin de course du levier, la chaîne doit passer sur le plateau supérieur prévu. Pour que le dérailleur soit plus réactif, vous pouvez allonger le câble.

Régler-conseils-derailleur-arrière

Bon à savoir

Le temps du réglage : environ 20 minutes

 Coût : de l’huile de coude

Outillage : clé Allen de 5 mm, pinces, douille de 14 mm,

 Niveau de difficulté : 2/5

Boite à outils 

Régler-Boite-à-outils

Pour être efficace, il vous faudra prévoir, au cas où la vis de réglage de tension  serait coincée,  une clé Allen 5mm pour dévisser le câble et une pince le tirer. Si la vis de réglage n’est pas complètement vissée, vous pouvez donc passer cette étape.

Concernant le pédalier, utilisez une douille hexagonale de 14mm et sa poignée, ou une clé Allen adaptée à la taille de la vis du pédalier.

Nous espérons que ces conseils de réglage de dérailleur vous permettrons de fluidifier vos passages de vitesses et nous vous souhaitons bonne balade.

Comment remplacer une roue libre SHIMANO

Toutes les forces que vous exercez sur les pédales passent par la roue libre. Aussi est-il normal que vous ayez à la remplacer régulièrement. Voici comment réaliser cette opération.

Bon à savoir :

Durée : 45 minutes

Coût : de 20 à 100 € pout lord clés à cône

Outils : Clés Allen de 10 et de 14, petit tournevis plat, fouet à chaîne, démonte-cassette, clé Torx T25, clé à molette.

Difficulté : 3/5

1 Mise en place

Vous n’avez pas besoin d’un support pour ce travail puisque seule la roue arrière est concernée. Posez votre vélo la tête en bas, faites passer la chaîne sur le plus petit pignon et démontez la roue.

2 Démonter la cassette

Desserrez l’écrou de blocage et positionnez le démonte-cassette. Le côté de roue qui porte la cassette étant positionné à l’extérieur, placez le fouet à chaîne sur les pignons de votre main gauche, puis, à l’aide de la clé à molette, dévissez le démonte-cassette. Retirez l’écrou de blocage puis le contre-écrou et sortez la cassette.

3 Démonter le disque de frein

Sur certains moyeux Shimano, il faut démonter le disque de frein, ne serait-ce que pour qu’il ne soit pas souillé par de la graisse ou endommagé au cours des opérations. A l’aide de la clé Torx T-25, dévissez les 6 boulons. Si vous êtes équipé d’un système centerlock, utilisez un démonte-cassette spécifique. Après vous êtres lavé les mains, retirez le disque de frein.

4 Démonter les cônes de moyeu

Maintenant, démontez le cône du disque. S’il y a un joint labyrinthe en caoutchouc, extrayez-le en faisant délicatement levier avec  la lame d’un petit tournevis plat. Munissez-vous de deux clés à cône. Avec le côté de la roue qui porte le disque de frein positionné à l’extérieur, placez l’une des clés sur le cône intérieur et l’autre à 180° sur le boulon extérieur. Exercez une pression sur les deux clés pour le dévisser.

5 Démonter les roulements

Vous pouvez désormais dévisser l’écrou et le cône est les séparer de l’axe. Rangez-les, ainsi que les rondelles, dans l’ordre de leur démontage, ce qui vous permettra de ne pas commettre d’erreurs lors de leur remontage. Retirez l’axe du moyeu. Notez le nombre de billes qu’il y a dans chaque roulement. Retirez-les à l’aide d’un petit tournevis tout en secouant la roue au-dessus d’un chiffon placé sur le sol.

6 Démonter l’ancienne roue libre

Le moment est venu de démonter la roue libre défectueuse. Placez la petite extrémité de la clé Allen de 10 ou de 14, selon le modèle de roue libre, sur le boulon situé à l’intérieur du corps de la roue libre. Dévissez dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Si le boulon résiste, faites levier soit en prolongeant la clé Allen à l’aide ‘d’un tube métallique, soit en la maintenant dans un étau tout en faisant tourner la roue.

7 Nettoyer et dégraisser

Nettoyer soigneusement les filetages du moyeu, l’écrou tête creuse, les logements des roulements, l’axe et les cônes. Dégagez la saleté à l’aide d’un dégraissant ou d’un nettoyant à freins.

8 Mise en place de la nouvelle roue libre

Comparez bien les dimensions de la nouvelle roue libre avec celles de l’ancienne. Appliquez du frein filet sur les filetages de l’écrou à tête creuse et à l’intérieur du moue. Faites glisser la nouvelle roue libre le long des cannelures du moyeu, reposez l’écrou à tête creuse et serrez-le à un couple de 45 Nm.

9 Graissage des billes de roulement

Il faut maintenant reposer les billes de roulement. Mettez une bonne couche de graisse au Téflon sur les cuvettes de roulement puis reposez dessus le nombre exact de billes nécessaire. Souvenez-vous, vous les avez comptées. Commencez par le côté du corps de la roue libre et remettez de la graisse par-dessus. Vérifiez que le cône et le contre-écrou sont bien positionnés sur l’axe et mettez-les en place. Retournez la roue en maintenant l’axe bien en place et posez le même nombre de billes de l’autre côté.

10 Réassembler le moyeu

Appliquez encore de la graisse sur les roulements du côté de la transmission. Vissez le cône, placez les rondelles et vissez le tout sur le moyeu. Vérifiez que les rondelles sont bien positionnées dans l’ordre de leur démontage. Elles font partie intégrante du joint labyrinthe.

11 Ajuster les roulements

Là, c’est un peu plus compliqué et vous devrez vous armer de patience. Maintenez le contre-écrou du côté transmission avec une clé à cône, revissez le cône du côté du disque jusqu’à ce qu’il affleure. Vissez le contre-écrou sur le cône et bloquez-le à l’inverse de l’étape 4. Si vous avez de la chance, tout se passera bien et il n’y aura ni jeu ni point dur, juste une légère résistance due à la graisse. Sinon, allez à l’étape 12.

12 Réglages fins

Si l’ensemble est trop serré, placez une clé à cône de chaque côté et dévissez-les légèrement. Si l’ensemble n’est pas assez serré, placez les clés à cône sur les contre-écrous de chaque côté et revissez-les légèrement. Testez souvent vos réglages jusqu’au moment où l’ensemble sera correctement ajusté. Puis serrez définitivement le cône et le contre-écrou.

13 Si tout est correctement en place

Reposez le joint labyrinthe. Vous pouvez mettre une légère couche de graisse sur sa partie intérieure et sur le corps de la roue libre. Mettez la cassette en place puis fixez-la en serrant l’écrou avec un couple de 45 Nm.

14 Remonter le disque de frein

Lavez-vous soigneusement les mains avant de manipuler le disque afin de ne pas y déposer de graisse. Présentez-le dans le bon sens. En général, les rayons sont orientés vers l’avant. Mettez du frein filet sur tous les filetages et les écrous et serrez-les à un couple de 3 à 6 Nm. Si vous êtes équipé d’un système centerlock, serrez-le à 40 Nm.

15 Vérification de l’indexation des vitesses

Remontez la roues sur le vélo. Faites passer les vitesses afin de vous assurer qu’elles sont correctement indexées. Si le corps de la roue libre est légèrement différent, les vitesses passeront mal. Mettez le vélo sur ses roues, donnez-vous une bonne claque dans le dos et allez essayer tout ça sur la route ou les chemins.

Les trucs de l’atelier

• Lorsque l’axe est démonté, faites-le rouler sur une surface plane pour vérifier qu’il n’est pas tordu. Si c’est le cas, les paliers, les cages et les cônes seront rapidement usés.

• C’est une bonne idée de remplacer les billes de roulement lorsque vous faites ce travail. Elles ne sont pas chères, à l’inverse des cages, des paliers et des cônes qui ne manqueront pas de souffrir si les billes sont en mauvais état.

• Ne vous pressez pas quand vous réglez les cônes et les contre-écrous. Même si la ligne d’arrivée est en vue, c’est la partie la plus importante de tout ce travail.

• Lorsque vous achetez les pièces de rechange, prenez votre roue avec vous. C’est le meilleur moyen d’acheter les bonnes du premier coup.

Entretenir les roues de son vélo

Les roues de vélo coûtent cher. Les entretenir au lieu de les changer… Pourquoi ne pas dépenser plus de temps que d’argent et les remettre en état vous-même ? Nous vous proposons de gagner en performance en donnant un coup de jeune à vos roues avec seulement un peu d’amour, d’attention et un budget limité. Que votre vélo soit équipé de roues faites main ou de grande série, ces quelques conseils peuvent vous apporter un surcroît de performances significatif en vitesse et en accélération, surtout sur de longues distances.
Au cas où vous douteriez de vos capacités à mener à bien certaines de ces opérations, n’hésitez pas à en confier la réalisation à un professionnel.

 

 

1 . Moins sale = plus vite

Comme vous allez par la suite réviser vos moyeux, ce n’est pas grave si de l’eau pénètre dans leur mécanisme. Nettoyez vos jantes avec un produit nettoyant, comme du Muc-Off, puis finissez le travail avec de l’eau savonneuse et une brosse dure. Les jantes récentes ont un témoin d’usure, généralement une rainure ou une marque en creux qui disparait lorsque la limite d’usure est atteinte. Sur certains modèles, c’est un petit trou qui apparaît sur le bord de la jante lorsque celle-ci a atteint ses limites d’usure. Si vous constatez la présence d’une usure concave sur les bords de jante, vous devrez en contrôler l’épaisseur. En utilisant les techniques expliquées à l’étape 2, vous saurez si vous devez remplacer la jante. Vérifiez bien qu’elles ne sont ni fissurées ni tordues vers l’extérieur sous l’effet de la pression.

 

2 . Inspection

 

Une fois que la roue est propre, vérifiez soigneusement son état. Traquez les signes d’usure, principalement sur les pistes de freinage et sur le moyeu au niveau des trous d’insertion des rayons. Cela ne vaut pas la peine d’entreprendre des travaux de maintenance sur des jantes hors d’état. Vous pouvez fabriquer votre propre outil de mesure en tordant un rayon de 2mm afin de lui donner une forme de fer à cheval. Formez une languette de 5mm à l’extrémité de chacune des branches en les pliant de 90° par rapport à l’axe des branches. Placez votre outil de façon à ce que le rebord de la jante soit pincé entre les deux languettes. Mesurez l’écart entre les deux languettes à l’aide d’un pied à coulisse. Il doit être au minimum de 5mm. Le diamètre de chaque branche de votre outil étant de 2mm, cela signifie que les bords de jante ont une épaisseur de 1mm et sont bons pour le service.

 

3 . Révision du moyeu

La photo ci-dessus va vous aider à identifier les éléments qui composent les moyeux les plus courants. Sur la moitié supérieur figurent les composants utilisés dans les Shimano, les anciennes roues libres comme les Roues Campagnolo et les clones taïwanais. Vous aurez besoin pour les réviser de deux clés à cône de 13, 14, 15 et 17. Les pièces de la partie inférieure de la photo appartiennent à un ensemble Campagnolo moderne. Vous aurez alors besoin de deux clés Allen de 5 pour les boulons extérieurs, d’une de 2,5mm pour la vis de la bague et de beaucoup d’adresse pour maintenir les cliqets en place. Veillez à garder les pièces dans l’ordre de leur démontage. Nettoyez-les à l’aide d’un chiffon imprégné de dégraissant. Inspectez la surface des roulements. Vérifiez qu’ils ne sont ni piqués ni usés. Remplacez les cônes s’ils sont endommagés. De bons roulements et des cônes neufs vous coûteront une quinzaine d’euros, mais à long terme cela en vaut la peine.

 

4 . Des roulements de qualité

Profitez du démontage des moyeux pour monter des roulements de meilleurs qualité. Des surfaces mieux usinées, de meilleurs matériaux (chromoly ou céramique), et voilà autant d’avantages réels et psychologiques. Les moyeux Shimano standards et les anciens Campagnolo reçoivent 10 billes de 3/16″ de chaque côté à l’avant et 9 billes de 1/4″ de chaque côté à l’arrière. Attention, les clones de Shimano reçoivent souvent des billes de 7/32″ du côté roue libre et de 1/4″ du côté gauche. Les nouveaux moyeux Campagnolo sont montés avec des cages de roulement en plastique et des billes de 5/32″ à l’avant comme à l’arrière dans des cartouches scellées qui durent longtemps. Si vous avez un doute concernant le nombre de billes à monter, reposez-les une par une jusqu’à ce qu’elles soient jointives puis retirez-en une.

 

5 . Fluidifier la graisse

Le but de la manœuvre est de prendre en vitesse en gagnant du poids et de la résistance au roulement. En ce sens, le choix de la graisse que utiliserez pour les roulements est important. Après avoir graissé les roulements, déposez quatre ou cinq gouttes d’huile de chaque côté. La graisse sera moins collante, surtout par temps froid. En revanche, les roulements seront moins bien protégés contre l’humidité, aussi vérifiez plus fréquemment l’état de vos moyeux.

 

6 . Alléger le fond de jante

En grignotant une dizaine de grammes par roue, vous allez gagner en performances. Au démontage, vous constaterez probablement que le fond de jante est usé, parfois déchiré ou qu’il ne ocuvre plus les têtes de rayon. Un grand nombre de vélos neufs sont affligés de problèmes (crevaisons mystérieuses ou autres) qui pourrissent la vie de leur propriétaire et font le bonheur des ateliers qui changent les fonds de jante sur près d’un quart des vélos qui leur sont confiés. Faites passer un tournevis sous le fond de hante et mettez-le en place en respectant bien l’emplacement de l’orifice de la valve. Sinon vous risqueriez de la tordre et de l’endommager. Prenez garde à ce que les trous des rayons soient bien couverts mais sans que le fond de jante n’empiète sur le logement des talons des pneus.

 

7 . Des pneus plus légers

La couleur et la forme ont des conséquences sur la perception que vous avez de la performance. Dirigez-vous vers une Ferrari rouge, les clés à la main et prenez la mesure de votre rythme cardiaque. Il en est de même avec les sons. Ces Michelin Pro Race 2 et d’autres modèles similaires réduisent effectivement le poids des masses en rotation d’une centaine de grammes. Avec des chambres plus légères, l’épaisseur réduite de leurs flancs et la pression de gonflage supérieure génèrent un bruit intéressant, celui de la vitesse. Assurez-vous que les talons sont bien en place et que la chambre n’est pas pincée au niveau de la valve avant et des gonfler à 8 bars.

 

8 . Tension des rayons

Vérifiez la tension des rayons. D’abord pour contrôler le bon état général de vos roues. Ensuite, cela est nécessaire lorsqu’il s’agit de dévoiler la roue : faudra-t-il les tendre, les détendre ou bien combiner les deux actions ? Vérifiez les rayons paire par paire en les pinçant légèrement. Ils ne doivent pas fléchir de plus de 5mm en leur milieu. Ce chiffre doit être plus faible encore pour une roue arrière 700C montée en rayons ordinaires de 1,8 ou 2mm. En tapant avec l’ongle ou un objet métallique, les rayons doivent émettre un son aigu, identique pour tous. Mieux encore, servez-vous d’un tensiomètre comme le Park Tools MT. En ce cas, vous devez lire une valeur comprise entre 17 et 25 sur l’appareil.

 

9 . Dévoilage des roues

Au bout d’un certain temps, les roues peuvent prendre du jeu et se voiler. Après avoir dans l’étape précédente vérifié la tension égale des rayons, déposez une goutte d’huile sur chaque noulon de rayon et laissez agir un moment. Puis commencez le dévoilage. Les boulons de rayon ont un pas de vis standard (vers la droite = serrage vers la gauche = desserrage). La roue en position verticale, travaillez sur la partie supérieure de la jante et ne serrez pas plus d’un quart de tour les boulons de rayons. Resserrer un boulon tire la jante vers le moyeu. Si la rotondité de la roue est affectée par des points hauts ou bas lorsque vous la faites tourner après avoir resserré un rayon, réglez les rayons adjacents pour la remettre en forme.

 

10 . Équilibrage

L’étape suivante est la cerise sur le gâteau. Une roue bien équilibrée vous apportera un petit quelque chose qui rendra vos sorties nettement plus confortables. A votre plus grande satisfaction, les pneus sont correctement montés, les roues dévoilées, les moyeux au top. Maintenant, contrôlez l’équilibrage des roues. En général, si vous la faites tourner, la roue aura tendance à s’arrêter toujours dans la même position, avec la valve au point le plus bas. Pour régler ce problème, attachez à l’aide de deux rislans une petite longueur de fil de plomb contre le rayon situé au point diamétralement opposé à la valve. La valve pèse entre 7 et 10g. Cela vous donne un ordre de grandeur pour le poids du fil de plomb à utiliser. Après cette opération, la roue s’arrêtera dans n’importe quelle position quand vous la ferez tourner.

Le vélo, secret de ma santé

balade a vélo bon pour la santé

Le vélo est une des activités sportives les plus faciles à exercer (et gratuite !). Vous pouvez monter sur un vélo à peu près partout, à tout moment de l’année, et sans dépenser une fortune. Beaucoup de gens sont effrayés par certains sports en raison du niveau élevé de compétence nécessaire, ou peut-être parce qu’ils ne peuvent pas s’engager dans un sport d’équipe en raison de contraintes de temps. La plupart d’entre nous sait faire du vélo ! Et cela ne se perd pas.
Il suffit donc d’un vélo, même d’occasion, d’une demi-heure et d’un peu de motivation.

Le vélo vous procure de la force
Contrairement à la perception normale, le vélo de ville n’est pas une activité de remise en forme qui fait travailler uniquement les jambes. Il vous donne de la force d’une manière globale sur une grande partie de votre corps.

Le vélo augment le tonus musculaire
Il améliore toute votre fonction musculaire et cela progressivement. Une pratique régulière renforce en priorité les muscles des jambes et est idéale pour la mobilité de la hanche et du genou. Vous sentirez progressivement une amélioration de la tonicité des jambes, cuisses, fessiers et hanches

Le vélo vous rend plus endurant
A n’importe quel rythme il vous aide à générer une endurance de plus en plus forte. Sorties après sorties, vous serez plus capable, plus endurant… Vous irez plus loin

Le vélo améliore la condition cardiovasculaire
Il fait battre votre cœur d’une manière stable et contribue à améliorer la condition cardiovasculaire. Des études ont montré que faire le trajet domicile-travail à vélo augmente la santé cardiovasculaire de 3 à 7%. La pratique du vélo utilise de nombreux groupes musculaires qui favorisent la fréquence cardiaque.

Le vélo vous fait brûler des calories
Le vélo de route est un excellent moyen de perdre des kilos en trop. Un cycliste brûle environ 300 calories par heure. Si vous faites une sorties de 30 minutes chaque jour vous brûlerez en moyenne 11kg de graisse en un an. Il contribue à développer la masse musculaire. Il augmente votre taux métabolique même après terminé votre sortie.

Le vélo améliore la santé cardiaque
Selon différentes études, une pratique de 30km par semaine peut réduire le risque de maladie coronarienne de 50%. Une importante étude en Amérique du Sud, sur 10 000 fonctionnaires, a montré qu’une pratique de 30km par semaine permet aux cyclistes d’être deux fois moins susceptibles de souffrir de maladies cardiaques que leurs collègues non-cyclistes.

Le vélo améliore la coordination
Le cyclisme est une activité qui implique l’ensemble du corps. Par conséquent, des bras jusqu’aux jambes, des mains jusqu’aux pieds, jusqu’à l’usage des sens, la coordination est améliorée.

Le vélo réduit le stress
Tout exercice régulier peut réduire le stress et la dépression et améliorer le bien-être et l’estime de soi. Le vélo est un bon moyen de profiter de la nature et de sentir le souffle de la terre. Il diminue cette sensation de stress quotidien de la vie et rajeunit votre âme. Oui, le vélo est idéal pour l’anxiété. C’est peut-être un avantage sous-estimé du vélo. Les gens qui veulent échapper à l’agitation de la vie urbaine peuvent obtenir un certain soulagement en pratiquant le vélo. Cela permet au corps de brûler les hormones de stress en excès et de ce fait, le cerveau produit des substances chimiques de bien-être qui facilitent la bonne humeur et permettent de rester calme.

Le vélo, bon pour ma santé, mais aussi pour la tienne !

Tous les jours sur la planète, combien de personnes apprécient les avantages de la pratique du vélo ?
La simple image avec le titre « Les avantages du vélo » attire immédiatement de nombreuses attentions et pensées positives. Et ce phénomène est malgré tout récent. Dix ans au plus, pour changer radicalement l’image du vélo et ses bénéfices. Oui, de plus en plus les gens sont convaincus des bienfaits du vélo. De plus, au-delà de la santé, le cycliste est persuadé de faire quelque chose de bien. Tous ceux qui ont connu le plaisir de faire du vélo diront ce que cela signifie « faire du bien ». Chacun priorise à sa façon, les bénéfices : meilleure santé, gain financier; sauvegarde de l’environnement… et vous, quand est-ce que vous vous procurez votre vélo ?

Pourquoi le vélo est bon pour la santé

Réparer une crevaison vélo

La crevaison vous attend au tournant, pour peu que vous rouliez vraiment. Apprenez à réparer les crevaisons correctement et vous serez à nouveau sur vos roues en un rien de temps.

Préparez-vous un kit de réparation avec les outils que vous préférez utiliser. Vous devez avoir au moins des rustines à bord mince, de la dissolution, une paire de démonte-pneus en plastique suffisamment solides et rigides, un carré de toile émeri, une petite clé à molette si vos roues sont fixées avec des écrous à six pans, une clé Allen si les écrous sont à tête hexacave et, par-dessus tout, une pompe à main vélo de qualité. Si vous roulez le soir, emportez une petite lampe frontale à LED. Si vous avez des valves Presta, ayez sur vous un adaptateur Schrader qui vous permettra d’utiliser les embouts de gonflage des stations-service. Mais attention au débit des compresseurs. Prenez aussi une chambre à air de rechange. Tout cela devrais rentrer dans une petite sacoche vélo.

Contrôles hebdomadaires

Vérifiez qu’il n’y a ni coupure sur la bande de roulement des pneus, ni hernie sur les flancs et que l’usure reste dans les limites raisonnables. Si vous constatez quoi que ce soit, changez de pneu. Retirez tous les gravillons et petits morceaux de verre incrustés dans les sculptures de la bande de roulement. Vérifiez la pression avec un manomètre fiable. Les pneus gonflés à la bonne pression seront moins susceptibles de crever et dureront plus longtemps. La pression recommandée est généralement gravée sur les flancs.

N’hésitez pas à utiliser la chambre de rechange

Réparer une chambre à air sous la pluie est très difficile. Il est peu probable dans ces conditions que la rustine adhère à la chambre. Servez-vous en ce cas de la chambre de rechange. Vous devrez également monter cette chambre si le pneu a déjanté ou si la crevaison est proche de la valve.

Bande et tringles

Les pneus dont la bande de roulement est en Kevlar résistent mieux aux crevaisons que les autres. Mais ne confondez pas pneus à bande de roulement en Kevlar et pneus à tringles en Kevlar.

Réparation d’urgence d’un pneu

Pliez en deux une assez large pièce de polyéthylène (un sac de fertilisant par exemple). Découpez une pièce 10 cm plus large que l’entaille et 5 cm plus large que le pneu. Déposez le pneu de la jante. Entourez une double couche de votre pièce à l’intérieur du pneu autour de l’entaille. La pièce débordant de chaque côté de l’enveloppe du pneu, remettez le premier talon du pneu en place, emprisonnant ainsi la pièce que vous avez bricolée. Si besoin est, reposez une nouvelle chambre à air et gonflez-la juste un peu. Mettez en place le second talon et enfin l’autre extrémité de la pièce. Vérifiez le bon maintien de la pièce des deux côtés. Regonflez le pneu et découpez ce qui dépasse de la pièce. La pression va maintenir votre pièce en place.

Inspecter le pneu

1 TROUVER LA CREVAISON

En partant de la valve, observez bien toute la bande de roulement pour trouver l’origine de la crevaison. Retirez tous les gravillons ou les morceaux de verre que vous pouvez voir. Même si vous pensez avoir trouvé l’origine de la crevaison, continuez à examiner la bande de roulement sur toute sa circonférence. Vous pourrez ainsi facilement localiser le trou dans la chambre à air.

 

 

Démonter le pneu avec des démontes pneu

2 DÉMONTER LA CHAMBRE

Dégonflez le pneu et démontez la valve en mettant bien son écrou de côté. Rentre la valve à l’intérieur du pneu. Glissez un démonte-pneu sous le talon et un deuxième à environ 5 cms du premier. Tirez le démonte-pneu vers vous en faisant passer le talon par-dessus le bord de la jante. Continuez ainsi jusqu’à ce que l’un des talons soit complètement à l’extérieur de la jante. Dégagez la chambre à air. Vous pouvez maintenant sortir complètement le pneu de la jante. Dans la plupart des cas, vous pourrez le faire à la main, sauf si vos pneus sont excessivement rigides.

Repérer un trou dans une chambre à air vélo

3 GONFLER LA CHAMBRE

Gonflez la chambre et essayez d’écouter le bruit de l’air qui s’échappe. Un bon truc : passez doucement vos lèvres au-dessus de la chambre à air. Si vous ne trouvez toujours pas l’emplacement du trou, gonflez de nouveau la chambre et passez-la dans un récipient contenant de l’eau jusqu’à ce que vous voyiez des bulles s’échapper. Séchez bien la chambre avant de passer à l’étape suivante.

 

 

4 PRÉPARER LA CHAMBREGratter la chambre à air pour nettoyer et rendre la surface adhérente à la colle

Choisissez la rustine. En cas de doute, il vaut mieux qu’elle soit un peu trop grande que trop petite. Poncez la surface de la chambre autour du trou avec la toile émeri. Veillez à poncer les éventuelles marques de moulage. Avec votre doigt, étalez une goutte de dissolution en cercle sur 2 cm autour du trou. Laissez sécher.

 

 

Coller la rustine ou le patch autocollant

5 POSER LA RUSTINE

Appliquez de la même façon une deuxième cocue de dissolution. Et laissez-la sécher. L’aspect de surface doit être mat. Gonflez légèrement la chambre. Cela vous permettra de mieux repérer l’emplacement exact du trou. Appliquez fermement la rustine après en avoir retiré la protection. Si la rustine est protégée par une petite couche de cellophane, vous pouvez la laissez en place. Saupoudre légèrement la réparation de craie, de talc ou même de poussière afin qu’elle ne colle pas l’enveloppe du pneu. Il existe aussi des rustines autocollantes qui sont très faciles à mettre en place et plus rapide, néanmoins sur des tours plus gros nous vous recommandons d’utiliser des rustines avec colle.

Un bon truc : Notez bien le sens dans lequel la chambre à air est montée à l’intérieur du pneu. Cela vous permettra de trouver facilement l’emplacement du trou dans la chambre une fois que vous aurez identifié la cause de la crevaison sur le bande de roulement.

6 VÉRIFIER L’ENVELOPPEInspecter la carcasse du pneu vélo

Avant de remonter la chambre, vérifiez une nouvelle fois l’enveloppe du pneu depuis l’intérieur au cas où vous n’auriez pas identifié l’origine de la crevaison. Passez vos doigts à l’intérieur de la bande de roulement. En replaçant la chambre (sur laquelle vous avez trouvé la crevaison) au-dessus du pneu, vous trouverez plus facilement le coupable.

 

 

 

Remonter votre pneu sur la roue de votre vélo7 REMONTER LE PNEU

Après avoir réparé la chambre et vérifié l’état du pneu et de la bande de roulement, reposez l »un des talons sur la jante. En commençant  par l’opposé de la valve, faites passer le talon sur la jante. Parcourez ainsi la circonférence de la jante jusqu’à ce que seule une petite portion du pneu reste en dehors. Mettez la valve en place puis, avec vos pouces, achevez de faire passer le talon au-dessus du bord de la jante.

Un bon truc : Poussez et tirez le piston de la pompe toujours bien dans l’axe. Il est très facile de détériorer l’écrou de valve si vous pompez de travers.

8 DERNIERS CONTROLESVérifier le positionnement du pneu sur la jante

Faites bien attention à ce que la chambre ne soit pas pincée entre la jante et le talon du pneu. Gonflez à environ 1,5 bar. Vérifiez que la marque de moulage qui parcourt la circonférence du pneu est partout à égale distance de la jante. Si ce n’est pas le cas, dégonflez légèrement votre pneu et remettez-le en place à la main. Regonflez-le à la pression recommandée et vérifiez de nouveau que le pneu est en tout endroit équidistant de la jante. Enfin, vérifiez que la bande de roulement ne dévie pas en faisant tourner la roue. Si ce n’est pas le cas, dégonflez le pneu et recommencez la procédure.

 

IDENTIFIER LA CREVAISON

Deux petits trous adjacents sur la surface de la chambre signifient que celle-ci à été pincée entre le pneu et la jante en passant sur un objet anguleux. Cela arrive fréquemment lorsque la pression de gonflage est insuffisante. En ce cas, vérifiez bien que les flancs des pneus ne sont pas entaillés. Si c’est le cas, reportez-vous à nos conseils pour une réparation d’urgence. Un trou sur la face intérieure de la chambre signifie que la crevaison a été causée par un rayon. Vérifiez bien le fond  de jante, il doit couvrir toutes les têtes de rayon. Aucun rayon ne doit dépasser à l’intérieur de la jante. Autre cause de crevaison possible : le trou de la valve sur la jante est mal ébavuré. La crevaison sera située à la base de la valve et ne sera pas réparable.

LES TRUCS DE LA CHAMBRE A AIR

Plus de fond de jante

Si les pneus déjantent facilement, posez un fond de jante plus épais ou doublez celui en place. Les talons du pneu ne se baladeront plus.

Moins de fond de jante 

Pour les pneus étroits, posez si possible un fond de jante plus fin. La pose et la dépose de vos pneus en seront facilitées. Attention à la technique : la dernière portion du pneu que vous devez rentrer dans la jante est celle qui est la plus proche de la jante. Assurez-vous que vous poussez le talon du pneu aussi loin que possible dans le creux de la jante. Avec certaines pneus très étroits, vous aurez nécessairement besoin d’utiliser des démonte-pneus vélo. En utilisant des démonte-pneus spéciaux VAR425, vous aurez moins de risques de pincer la chambre au remontage.

Ponçage

Si vous n’avez pas de toile émeri, vous pouvez poncer la chambre en la frottant contre une pierre ou la surface de la route.

Marquez le trou

Quand vous avez repéré le trou sur la chambre, marquez-le avec un stylo. Vous le retrouverez plus facilement en cas de besoins.

 

Vous avez peut être besoin d’outils ou de chambre à air pour réparer votre vélo

Voici quelques liens pour compléter votre outillage vélo:

Chambre à air vélo

Outils spécifiques pour vélo

Des vélos haut de gamme moins cher voir très haut de gamme

Passionnés, sportifs cyclistes, besoin de changer de vélo et d’équipement ou tout simplement une envie de se faire plaisir ? Troc-Vélo est fait pour vous, il regroupe plus de 70 000 annonces de vélo d’occasion ou neufs milieu de gamme et très haut de gamme. Ce site est un lieu de rencontre entre particuliers et professionnels souhaitant vendre ou acheter des biens ou cherchant des services en rapport avec le cyclisme, toutes catégories.

Troc-Vélo offre une multitude de choix avec des catégories vélo route, VTT cross country, VTT Enduro et vélo électrique comme le VTTAE vélo parfaitement adapté pour les longues sorties en montagne.

Les vélos d'occasion sur Troc-Vélo
Visitez Troc-Vélo

Les plus grandes marques sont disponibles comme les vélos de route Look, Time, Scott, Giant, Specialized ou encore des VTT Commencal, Giant, Trek et bien d’autres…

Recherchez rapidement votre vélo, Troc-Vélo offre une multitude de critères de recherche

pour chaque type de vélo, taille de cadre, taille des roues, matière du cadre, modèle, marque du vélo et tous les aspects spécifiques des composants d’un vélo.

En quelques clics, vous pouvez déposer votre annonce vélo. Mettez-la en ligne à partir d’un ordinateur ou d’un mobile via notre application Troc Vélo Android ou Troc Vélo iOS.

Votre annonce est visible de tous immédiatement, vous pouvez être contacté sous plusieurs formes (mail, messagerie, téléphone), vérifiez régulièrement vos mails les ventes sont parfois très rapides.

Dernière information ayant son importance, Troc-Vélo est totalement gratuit et représente la plus grosse communauté cycliste en France, donc n’hésitez pas à parcourir régulièrement le site car votre prochaine monture est peut être déjà sur Troc-Vélo !!!

 

Troc Vélo sur Google Play
Téléchargez l’application Troc-Vélo sur Google Play
Application Troc-Vélo iOS
Téléchargez l’application Troc-Vélo sous iOS

 

 

 

 

Comment transporter ses achats à vélo ?

Par cette belle journée, vous avez décidé de faire vos courses à vélo, mais comment ramener chez vous tous vos achats sur votre vélo ?
De nombreuses solutions existent et vont de la plus simple à la plus perfectionnée.

Le sac à dos permet de transporter des objets légers ou fragiles, car il amortit bien les vibrations. Sac à dos EVOC
Mais le sac à dos n’est pas agréable à porter quand il fait chaud et n’est pas pratique pour les grosses courses.
Par contre, pas de problème pour aller acheter des vêtements ou deux pains, c’est l’idéal.

Un bon porte-bagages permet de transporter jusqu’à 25 kg. porte bagage
Grâce à des tendeurs, on peut porter un pack d’eau minérale ou 6 bouteilles de lait par exemple.
Préférez un porte-bagages avec des protections latérales qui évitent d’avoir les coins des sacoches qui se prennent dans les rayons de la roue arrière.

Un panier fixé au guidon permet d’ajouter au mieux 5 kg (jusqu’à 20-25 litres).
Le ballant est important selon le poids de la charge. Certains paniers peuvent facilement se déclipser pour faire les courses dans le magasin.panier en osier pour vélo
Il est prudent de prendre un modèle verrouillable ou fixe quand on veut pouvoir laisser le panier sur le vélo en stationnement.
Il existe différents modèles soit en tissus, soit avec armature en fer ou même en plastique.

Il existe de nombreux modèles de sacoches doubles en tissu bon marché que l’on laisse en permanence sur le porte bagage. sacoches doubles BASIL
Ce type de sacoches permet de transporter jusqu’à 30 litres par sacoche les courses dans des sacs en plastique, mais elles ne sont pas très rigides et peuvent rentrer dans les rayons de la roue arrière.
Il existe différents modèles, dont la plupart sont étanches.

La grille de porteur (ou porte bagages avant) s’installe comme un porte-bagage mais ne nécessite pas forcément un cadre adapté.porte bagage avant
Certaines grilles se fixe directement à l’axe de la roue et aux freins  les axes type caliper de route, voire au cintre directement.
Cette grille, autrefois utilisée par les porteurs de journaux, permet de transporter jusqu’à 15 kg d’objets divers et offre la possibilité d’y déposer des objets directement maintenus par des tendeurs ou d’y installer une caisse (en plastic, en bois, en osier, etc.) pour transporter de la marchandise en vrac.

L’avantage de faire ses courses à vélo c’est la simplicité d’accès pour aller chez tous les commerçants et supermarchés.

Pas de place à chercher pour se garer, les espaces de parc à vélos sont de plus en plus nombreux dans les centre-villes et ils sont gratuits.

Faisons nos courses à vélo !